Témoignages

J’ai eu l’occasion de rencontrer à plusieurs reprises Andrea Manuguerra pour différentes raisons : La première à une époque où j’étais un déstabilisé dans ma vie personnelle et affective, et elle a été d’un grand secours et d’une précieuse aide pour me remettre sur pied grâce à ses séances d’hypnothérapie, mais aussi à son écoute, sa disponibilité et sa bienveillance naturelle. La seconde fois où j’ai vraiment rencontré Andrea Manuguerra c’est lorsque j’ai pris la décision d’arrêter le tabac définitivement.

Le résultat parle de lui même : 1 paquet et demi de cigarettes par jour durant 20 ans : deux séances d’hypnose avec Andrea et cela fait aujourd’hui plus de deux ans que je suis non fumeur et que cela ne me manque pas du tout.

Elle est aussi la pour ma fille de 13 ans qui la voit pour un support psychologique quand cela est nécessaire pour elle.

Bruno, 43 ans

Restaurateur

Je suis ravie de mon suivi avec madame Manuguerra une amie qui est également suivie par Andrea m’a conseillé d’aller la voir j’avais épuisé toutes les autres méthodes ( psychologue coaching)… et cherchais à sortir d’un schéma répétitif et de dépendance affective. Dès La première rencontre j’ai tout de suite été en confiance.

Mme Manuguerra est très à l’écoute utilisant au gré des séances (j’en suis à la 4ème) et en fonction de mon état, différentes méthodes, avec beaucoup d’écoute d’attention et de professionnalisme.

Je continue, et chaque jour je fais des progrès … Elle est joignable si besoin entre deux séances je l’ai recommandé à une amie qui partage mon avis.

Nicole, 49 ans

Cadre

Dès la première séance, la bienveillance et l’écoute attentive d’Andréa m’ont permis de me sentir en totale confiance. Grâce à l’hypnose d’abord et à l’EMDR ensuite, elle m’a aidée à accéder par un autre biais que le langage à mes mes blessures. La séance d »hypnose fût une expérience particulièrement exceptionnelle où, encadrée par les mots et l’empathie d’Andréa, j’ai pu me laisser aller et me retrouver de manière très forte et émouvante. Je m’en souviendrai toute ma vie.

Au fil des séances, j’ai réussi à dépasser mes peurs et mes barrières. Andrea m’a aidée à cicatriser et m’a apporté un trousseau de clé d’une richesse incroyable pour ouvrir d’autres portes à l’avenir. Je ne la remercierai jamais assez

Marine, 29 ans

Sans emploie

Il y a 3 ans j’ai décidé d’essayer l’hypnose afin de sortir d ‘un mal être envahissant et jamais soulagé par aucune médecine.

En seulement 2 séances , Andréa m’a permis de regarder à nouveau l’avenir avec envie et de me débarrasser de mes émotions négatives comme angoisse , peur et culpabilité.

Depuis je suis retournée la voir ponctuellement afin de traiter des sujets plus précis comme l’estime de soi , mes complexes ou relations toxiques …
Et c ‘est à chaque fois une nouvelle force gagnée , un regain d ‘énergie qui me permet de d’appréhender la vie avec douceur.
Au-delà de la qualité de son écoute et de son sérieux , c ‘est un rdv avec soi même qu’Andréa nous propose.
Ses séances d hypnose sont de véritable voyage intérieur dans lequel, à travers le labyrinthe de mon inconscient , j’y ai retrouvé le chemin du bonheur.Quelles que soient les raisons qui vous conduirons chez elle , Je ne peux que vous conseiller de vous laisser guider par la bienveillance d’Andréa.

Dorothée, 39 ans

Commerciale

Bonjour Madame Manuguerra,

Je tenais à revenir à vous, 3 ans après ma dernière séance d’hypnose avec vous au sujet d’une claustrophobie et d’une angoisse terrible à prendre des transports en commun, pour vous dire que, lentement mais sûrement, j’ai fait des voyages de plus en plus longs et que malgré quelques craintes au départ toujours présentes, tout se passe au mieux !

Alors merci pour tout, je vous souhaite le meilleur pour la nouvelle année à venir et vous envoie toute la bonne énergie qui se trouve ici, aux Maldives!

Bien cordialement,

Louise, 30 ans

Graphiste

« Totalement accro à la cigarette depuis plus de 20 ans, j’avais tout essayé – hypnose (2 fois) avec une autre thérapeute, patchs, champix, acupuncture…. « willpower » tout seul etc etc…. et rien n’a fonctionné car je ne comprenais pas la raison pour laquelle je fumais.  La cigarette était ma béquille en toutes circonstances – et ce depuis des années…..  Grace à 3 séances chez Andrea j’ai pu petit à petit comprendre les raisons pour lesquelles je fumais, savoir pourquoi je ne voulais surtout pas continuer à m’intoxiquer et enfin, lors de la séance d’hypnose me défaire de cette habitude affreuse.

Je suis désormais non fumeuse et heureuse de l’être. Je me sens plus forte et plus libre depuis que je ne fume plus.

Je ne peux que la recommander !  Allez y les yeux fermés !!! »

Carra.S, 44 ans

Consultante

Bonsoir Andréa, Merci pour vos vœux. Je vous souhaite également une excellente année 2016 : santé, bonheur et prospérité.

Je profite de l’occasion pour vous apporter mon témoignage sur la cohérence cardiaque.

« Encore merci à vous d’avoir porté à ma connaissance cet outil d’une efficacité étonnante. Je pratique la cohérence cardiaque depuis près de 2 ans et les bénéfices pour moi sont notables : meilleure gestion du stress, Disparition de l’hypertension artérielle constatée quelques semaines après le début de la pratique (arrêt des médicaments après 12 ans de traitement), Perte de poids progressive (supérieure à 20 kg en 1 an 1/2), Sommeil de meilleure qualité… Je ne peux pas ( et ne le souhaite pas !) me passer de cette pratique… » Bien à vous.

Danielle, 48 ans.

Infirmière

« Je fais toujours 20 minutes de méditation avant de me coucher »

Je suis d’une nature un peu angoissée, et cela m’apporte beaucoup de sérénité et d’énergie positive. J’ai arrêté de fumer il y a 3 mois grâce à une hypnotiseuse formidable : Andréa Manuguerra.

Laura HECQUET, 31 ans.

Nouvelle Étoile de l'Opéra de Paris

« Un accompagnement très bénéfique. »

Je suis allée voir Mme Manuguerra pour des problèmes de compulsion alimentaire que je traînais depuis longtemps mais qui tendaient à s’intensifier. J’étais un peu dubitative sur la démarche au départ, n’étant pas familière de l’hypnose ni des milieux psys/thérapie et consorts, mais elle m’a tout de suite mis à l’aise et je n’ai eu aucun mal à me livrer à elle grâce à son écoute incomparable et très humaine.
Elle m’a fourni un accompagnement qui allait bien au-delà de ces difficultés et m’a permis de cheminer beaucoup plus sereinement. Un an après, je n’ai plus ces compulsions et je me sens beaucoup mieux.
Sarah, 27 ans.

Financière

Je suis allé voir Mme Manuguerra pour un problème d’acouphènes permanent de l’oreille droite, qui se traduit par un sifflement et a entraîné des mots aux oreilles, un peu aux dents et à la mâchoire.

J’ai ensuite eu des crises d’angoisse assez fortes ( je n’avais jamais connu cela) et un début de dépression. Première fois chez un Hypnotiseur, suite à l’accueil, à la mise en confiance que nous procure Andrea, les appréhensions disparaissent de suite. La séance commence par un travail de découverte de soi et une confiance s’installe d’elle même. Cette première partie dure au moins 30 minutes. Nous passons ensuite à la séance d’hypnose. Très décontractant, apaisant, on est conscient et en même temps pas réellement maître de ses gestes. Je me suis senti parfaitement à l’aise dans cette phase. Après cela je suis revenu comme d’un léger sommeil et nous avons rediscuté avec Andrea.

Et maintenant, 15 jours après mon rendez vous, le sifflement dans mon oreille gauche a diminué de plus de 75% et dans un grande partie de la journée je n’y fait plus attention. C’est un très grand soulagement pour moi. De plus je n’ai plus mal aux dents, aux oreilles et aux gencives. Plus d’angoisses. J’ai appelé Andrea pour le lui signaler et je ne ferai qu’encourager ceux qui souffre d’acouphènes ou autres maux délicats difficiles à soigner par la médecine traditionnelle à aller voir Andrea.

Un très grand merci Andrea.

Jean-Luc, 61 ans.

Retraité

Juste un petit mot pour vous donner des nouvelles, et vous dire que je vais bien 🙂
Vous allez bientôt recevoir ma belle-soeur, je suis contente qu’elle vous rencontre et j’espère que ça lui fera autant de bien qu’à moi. J’aimerais que tout mon entourage vous connaisse 🙂
J’ai une drôle de manière de vous faire de la pub LOL ! Je commence toujours par dire « qu’en plus vous êtes très belle, c’est quand même plus agréable qu’une tête crochue dans un cabinet sordide où on a l’impression que le professionnel a encore plus besoin que nous d’aide ! »
Depuis notre séance, il s’en est passé des choses, surtout j’attaque mon 6e mois de grossesse dans la joie et la sérénité. Cela ne me surprend même pas et j’y trouve même quelque chose de divin. Je me prépare donc à accueillir une petite fille, qui n’aura jamais à se demander qui et où est sa maman, c’est plutôt très sympa comme début dans la vie de mon point de vue ! Cela ne manque pas d’enchanter la petite fille intérieure qui ne m’a jamais quitté d’ailleurs.
Je voulais d’ailleurs vous remercier, de m’avoir aidé à ne plus me sentir seule, car cela me permet de gérer les choses différemment, avec moins le soucis de la perfection que celui d’être simplement moi, heureuse et sereine autant que possible.
J’espère que vous allez bien, je vous souhaite en tous cas plein de patients cool et drôles… sinon conseillez-leur de lire les 4 accords Toltèques, il parait que c’est super 😀
Anne. 37 ans.

Directrice artistique.

Je voulais vous remercier pour le bienfait de vos séances d’hypnose, il y a six mois.. Je me sens bien dans ma peau… J’ai toujours des problèmes à résoudre que je gère de mieux en mieux et surtout sans stress inutile ,quel confort…. Je lance sans peur ma première collection alors que je n’ai plus de client,cela aurait été inenvisageable pour moi avant ! Bref vous m’avez mis une jolie paire de talons hauts dans la tête et pour la styliste que je suis, cela n’a pas de prix. Merci.

Catherine. 50 ans.

Styliste

Je pense que nos séances passées et mes différentes lectures du moment (Don Miguel Ruiz) portent leurs fruits. Je constate des différences dans ma manière d’appréhender les choses de la vie. Il n’y a rien de magique car c’est un travail qui se fait en soi chaque jour qui passe et qu’il faut aussi le vouloir mais ça marche. Même si je ne sais pas comment l’expliquer, il s’est passé quelque chose en moi. Je pense que vous m’avez donné une clef que je n’avais pas.

Je vous en remercie très chaleureusement.

Nathalie. 44 ans.

Fonctionnaire

Il y a les rencontres banales, les plus nombreuses, vite oubliées et sans effet, sauf l’ennui. Et il y a la rencontre choc qui secoue d’abord et apaise ensuite. Avec moi-même. C’est Andréa qui a fait les présentations.

J’avais vaguement l’impression de l’avoir déjà vu quelque part ce gosse à la tête un peu trop lourde et aux yeux clairs. Pourtant, c’était bien une première rencontre. Il a dû me trouver bizarre, à demi-allongé dans un fauteuil à bascule, en état semi-conscient, plongeant à l’intérieur de moi pour le trouver (retrouver ?). Il sait en tout cas qu’il m’a définitivement chamboulé. Il m’a vu pleurer ce petit, et rire aussi. On s’est serré l’un contre l’autre, comme deux bons copains.

Curieusement, je l’avais un peu délaissé ces derniers mois. Le travail, les inquiétudes, les griffures de la vie. Ca occupe. Hier soir, il s’est rappelé à mon bon souvenir. On bavarde à nouveau. Il est sympa. Et un peu moins triste qu’avant. Je vais faire en sorte qu’on ne se quitte plus. Et s’il disparait à nouveau, Andréa a ses coordonnées.

Par sa douceur, son empathie et sa sensibilité hors du commun, elle le convaincra de revenir. Pas certain qu’il se fasse prier longtemps.

Et à ceux qui doutent de la possibilité d’une telle rencontre avec l’Enfant-Moi, je dis que la seconde nature de l’auteur aujourd’hui plus apaisé de ces lignes, était le doute. Andréa, de notre part à tous les deux, merci.

Patrick. 54 ans.

Rédacteur en chef et journaliste

J’ai commencé à fumer à l’âge de 15 ans. Très rapidement, j’en suis arrivée à fumer un paquet par jour, puis progressivement un paquet et demi.

En 13 ans, je n’avais jamais « essayé » d’arrêter et je m’en sentais complètement incapable. Même mes amis n’arrêtaient pas d’affirmer : « si Alix arrête, absolument tout le monde peut en faire autant !

 Il y a une dizaine de mois, une petite voix est venue dans ma tête me disant que ce serait quand même pas mal d’arrêter… mais cette voix est repartie !…

Quand elle est revenue il y a 3 mois, j’ai voulu prendre les choses en main :

  • Pages jaunes -> hypnose ou acupuncture près de chez moi ?
  • Patchs
  • Homéopathie
  • Appel aux amis : « je me barricade chez moi, vous ne me verrez plus pendant quelques temps ! »

 

J’ai donc arrêté de fumer et suis allée voir Andréa deux semaines après. A sa question « pourquoi venez-vous me voir puisque vous avez déjà arrêté de fumer ? », je lui ai indiqué que je souhaitais faire taire cette voix au fond de moi qui disait : « bon, là tu arrêtes, mais après, tu pourras t’en griller une de temps en temps parce que c’est tellement bon quand même ! ».

Après seulement une séance d’hypnose, cette voix a disparu. Je suis désormais complètement non-fumeuse avec tout ce que cela apporte de positif et, surtout, heureuse d’être parvenue à atteindre un objectif que je m’étais fixé. Sans Andréa, et sans les bénéfices de l’hypnose, le risque était immense de replonger dans « une petite clope, juste comme ça ».

Plus que cela, la présence d’Andréa, son écoute, ses conseils et l’hypnose me permettent de me sentir chaque jour un peu plus libre, plus heureuse, et de prendre du recul sur beaucoup de choses en me recentrant sur ce qui compte vraiment.

Merci Andréa pour toutes ces clés et à très bientôt !

Alix. 28 ans.

Acheteuse.

Une Amie, d’une Amie, a retrouvé le goût de vivre grâce aux méthodes thérapeutiques d’Andréa Manuguerra.

Moi, je n’avais plus l’envie de vivre tout court.

Dès le tout début de ma thérapie, au bout de quinze jours, voici les bouleversements de ma vie de tous les jours :

  • j’ai pu reconduire ma voiture sans aucune appréhension (depuis huit années, je craignais une défaillance de mon cerveau suite à un ictus amnésique atypique).
  • j’ai toujours connu le vertige, même sur une chaise ; et, je me suis retrouvée, avec mes petits enfants, propulsée sur plusieurs manèges forains (cigare, grand huit ….).
  • le soir même de ce jour inoubliable, j’ai conduit le véhicule de mon fils dont l’empattement des roues ne m’a même pas interpellée.
  • Finies les douleurs permanentes au ventre, fini le poids sur la poitrine et l’endormissement systématique devant la télé du soir.

Retrouvé, entre autre, le plaisir de jardiner qui était devenu la corvée de la corvée.

Je ne suis qu’au début de ma thérapie et je sais déjà que le sourire va bientôt revenir dans ma vie de tous les jours.

C’est dire ce que la thérapie d’Andréa accomplit et, tout simplement je lui dis « merci ».

Ghislaine. 65 ans.

Rédactrice à la retraite.

Lorsque j’ai contacté Andréa Manuguerra , je fumais un paquet par jour depuis de nombreuses années et même si j’avais arrêté de temps en temps cela n’avait été que des parenthèses.

J’avais décidé d’arrêter et une amie m’avait donné le numéro de Mme Manuguerra mais j’étais un peu inquiète car je n’avais jamais eu de séance d’hypnose, très vite j’ai été rassurée.

Nous avons tout d’abord parlé puis durant ma séance d’hypnose, contrairement à ce que je croyais, je suis restée consciente. Après ma séance, je me sentais détendue. J’avais un reste de paquet dans mon sac et je n’avais pas envie de fumer, j’ai gardé ce paquet quelques jours chez moi mais je n’avais décidément plus envie de prendre une cigarette, en une séance ! Cela fait 1 an et demi que je n’ai plus envie de fumer. C’est incroyable et tellement agréable.

Catherine. 51 ans. 2 enfants.

Professeur de lettre.

J’ai fait plusieurs séances de coaching avec Andréa Manuguerra, dans le but de m’amener à réfléchir sur ce que je faisais aujourd’hui et ce que je voulais faire différemment pour demain.

J’ai trouvé que les méthodes de réflexions qu’elle m’apportait étaient très concrètes et faciles. Ce qui m’a permis de les utiliser en dehors de son cabinet. J’ai été de nombreuses fois surprise du résultat, car je croyais connaître mes failles et luttais toujours dans le même sens, sans résultat final.

Elle a réussit en très peu de temps à faire sortir de moi, beaucoup de choses auxquelles je n’aurais pas forcement pensé.

Le plus surprenant je crois, c’est que ces nouvelles idées venaient de moi, et coulaient de sources après avoir fait les quelques exercices qu’Andréa me donnait pour réfléchir. Je me suis sentie très « maître » de mon avancée sur mes réflexions et donc entièrement motivée pour qu’elles me servent au quotidien.

Laura. 44 ans. 2 enfants.

Directrice d’entreprise.

Lors de mes séances chez Andréa Manuguerra, j’ai eu le sentiment d’expulser les mauvaises choses qui étaient en moi, de les déposer au cabinet et d’en ressortir le cœur léger, libre et heureux. Je suis maintenant prête à mettre en œuvre mes projets personnels. Je suis reconnaissante que de telles pratiques thérapeutiques comme l’hypnose existent et qu’elles puissent être appliquées par des personnes comme Andréa, avec humanité et professionnalisme.

Jeanne. 36 ans.

Fonctionnaire décisionnaire.

Beaucoup se demandent : qu’est ce que l’hypnose ? En réalité il s’agit plus d’une expérience de découverte sur soi même, que d’un tour de magie, et encore, il est difficile de lui donner une définition précise.

Il n’est pas nécessaire de comprendre complètement le mécanisme car « le travail se fait tout seul » : le meilleur conseil que je puisse donner pour un novice en la matière, c’est simplement de ne pas chercher à contrôler quoi que ce soit, et donc de se laisser porter doucement, mais sûrement, dans les méandres de son inconscient, des parties inexplorées de soi, à éclairer…..

Pour moi, les séances (que ce soit d’hypnose ou d’hypno-coaching) m’apportent toujours un bien être intérieur, et la satisfaction de m’éloigner petit à petit de mon long chemin semé d’embûches.

Et bien sûr, je n’oublie pas le guide, celui qui est là pour me conduire aux bons endroits ……..et Andréa Manuguerra, mon hypnothérapeute, m’y accompagne avec bienveillance.

Fanny. 18 ans.

Etudiante.

Je me suis toujours rongé les ongles, et cela a commencé à me gêner dans l’exercice de mon activité professionnelle. J’ai donc décidé d’aller voir un hypnothérapeute pour arrêter. On m’a conseillé de consulter Andréa Manuguerra, qui a su tout d’abord me rassurer sur l’hypnose. Une séance m’a suffit !!! Pas de panique, on garde parfaitement le contrôle de soi !

Cette unique séance a été très bénéfique, grâce notamment à son professionnalisme et la qualité de son écoute, Andréa m’a libéré de cette manie.

Merci !!

Victor. 25 ans.

Opticien.

Une vraie découverte…. Ces séances m’ont permis de me poser les bonnes questions, et de m’amener au fur et à mesure des semaines à apporter des réponses qui me semblent à ce jour si évidentes.

La présence de mon  » coach » comme j’aime à dire, m’a permis de puiser la force que je n’avais plus, et d’affronter ce que j’avais l’habitude d’enfouir pour masquer ma souffrance.

En bref…. Ce cas de conscience m’a permis d’avancer et de savoir ce que je voulais et ce que je ne voulais plus.

Je n’aurai que quelques mots à écrire….. Un grand merci Andréa.

Agathe. 37 ans.

Notaire.

J’étais fumeur depuis l’âge de 16 ans, impossible pour moi d’envisager l’arrêt du tabac sans une aide extérieure. Une amie m’a parlé de l’hypnose qu’elle a expérimenté avec succès il y a 2 ans pour arrêter de fumer et traiter d’autres petits soucis qui lui gâchaient la vie.

Pour ma part, c’était vraiment devenu très compliqué de continuer à fumer, je me sentais impuissant.

Lorsque ma compagne m’a annoncé sa grossesse, j’ai pris conscience qu’il fallait faire bouger les choses, mais je pensais ne pas avoir suffisamment de volonté pour y arriver ! J’avais pourtant, de vraies motivations pour stopper la cigarette qui de surcroît atteignait ma santé,  j’étais essoufflé pour un rien et la pratique du sport m’était de plus en plus pénible.

Lorsque je suis arrivé à mon 1er RDV chez Madame Manuguerra, j’étais loin d’imaginer ce que cette séance déclencherait en moi….

C’était totalement imperceptible sur le moment, et pourtant les choses se sont mises en place d’elles mêmes. Je ne ressens plus du tout le besoin de fumer et au fond de moi, je plains les fumeurs! Nous avions convenue de faire 3 séances quelque soit le résultat de la première et je m’y suis tenu. Aujourd’hui, je peux dire que je me sens libre !

Franck. 35 ans.

Photographe.

7fd07d9894f960428500cd1d146db089\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\

Pin It on Pinterest

Share This