L’enfant intérieur est toujours présent dans notre vie quelque soit notre âge.

Il fait partie de nous. Il surgit parfois dans la tristesse ou l’impuissance, parfois au travers de nos colères ou de nos joies.
L’enfant intérieur représente l’ensemble des perceptions de notre enfance qui se sont logées dans notre inconscient jusqu’à l’âge de 7-8 ans.
C’est également tout ce que nous avons appris sur ce qu’était un enfant par le biais de l’éducation et des médias. Nous avons tous une image personnelle et une image collective de l’enfant.
Nous ressentons sa présence lorsqu’une émotion nous traverse. Il est directement lié au cerveau limbique (cerveau droit, émotionnel).
Lorsque nous sommes tristes et demandons de l’aide, c’est lui qui pleure et a besoin d’être pris dans les bras.
Nous avons souvent tendance à ignorer l’enfant intérieur pour nous protéger des blessures du passé.
Parfois, lorsque je questionne les personnes que j’accompagne sur l’état de leur enfant intérieur, ils me répondent qu’il est absent ou très loin….
Or, l’enfant intérieur est pourtant bien présent et en souffrance, ce qui génère chez l’adulte des émotions difficiles à gérer.
Aller à la recherche de son enfant intérieur c’est aller à la rencontre de notre blessure principale. Elle en découle directement.
La rencontre ou reconnexion avec notre enfant intérieur permet de soigner cette blessure en grande partie.

 

Comment se déroule une séance ?

La séance débute par une induction en Hypnose Humaniste, donc, en ouverture de conscience. Vous ne vous endormez pas, vous gardez le contrôle, et n’avez pas à lâcher prise. Bien au contraire, vous gagnez en conscience de vous-même, ce qui vous permet d’engager le processus thérapeutique.
Ensuite, je vous guide afin que vous voyagiez en vous même. L’inconscient s’ouvre à vous et vous entrez dans l’espace de votre enfant intérieur, vous découvrez son environnement, l’endroit où il vit.
Puis, vient le moment de la rencontre…. Un moment chargé d’émotions.
Vous avez tout le temps nécessaire pour passer un moment avec lui, le soigner, le rassurer en fonction de ses besoins.
Nous avons tous besoin que notre enfant intérieur soit insouciant et heureux, pour que nous adultes soyons heureux.
C’est le moment de le libérer et lui redonner toute son innocence et sa joie de vivre.

Quelques indications:

• Si vous vous sentez mal aimé(e), en manque de créativité, en manque d’élan de vie
• Si vous attendez tout des autres et que vous rejetez sans cesse la faute sur votre entourage
• Si vous êtes trop timide, si vous avez peur de tout et vous sentez en permanente insécurité, si vous manquez d’autonomie et avez besoin des autres dans tous les domaines de votre vie
• Si vous vous sentez emprisonné(e) dans votre propre foyer, si vous vous sentez être une victime dans votre vie
• Si vous avez peur de vous mettre en avant, de parler en public et si, par la même occasion, vous critiquez tous ceux qui se mettent en avant
• Si vous vous lamentez sur « la chance des autres » et « votre malchance » personnelle
• Si vous êtes (trop) fainéant et que vous procrastinez
• Si vous avez besoin d’attirer les autres en niant votre bien-être pour obtenir de l’amour ou de l’attention

Ainsi que ce type de somatisations (liste non-exhaustive) :

• Si vous avez des envies récurrentes de vomir sans cause médicale
• Si vous souffrez d’anorexie ou de boulimie
• Si vous souffrez de troubles de la vue ou de l’audition pouvant aller jusqu’à la cécité ou la surdité complète (sans causes accidentelles ou médicales)
• Si vous souffrez de psoriasis, eczémas, infections de la peau, de problèmes respiratoires récurrents et qu’aucun médicament ou traitement médical de vous aide à vous en sortir

 

e69291bb2a450e10e82dd3b1bb3418cbrrrrrrrrr

Pin It on Pinterest

Share This