L’IMP (Intégration Motrice Primordiale & Réflexes Archaïques) est une approche éducative qui s’adresse à tous les enfants qui sont en difficulté d’apprentissage ou qui présentent des :

Troubles émotionnels

Colère

Estime de soi

Terreurs nocturnes

Angoisses de séparation

Stress

Enurésie (Pipi au lit)

Etc..

IMG_0341

Troubles des apprentissages

  • Dyslexie
  • Dyspraxie
  • Dyscalculie
  • Dysgraphie
  • Troubles de l’attention et de la concentration

 

Troubles corporels et moteurs

  • Manque de coordination (œil, main, oreille)
  • Manque de coordination motrice fine ou globale
  • Problèmes d’équilibre
  • Énurésie (Pipi au lit)
  • Manque de tonus musculaire

Les réflexes sont testés dés la première séance. C’est en fonction du nombre de réflexes à intégrer qu’un programme est établi, à raison d’une séance par mois environ.

 

 Techniques utilisées en IMP

  1. Pressions isométriques issues des travaux de Svetlana Masgutova, docteur en psychologie russe, elle est la créatrice de la Masgutova Neurosensorimotor Reflex Integration-MNRI Method.
  2. Mouvements rythmiques provenant, entre autre, des recherches de Kerstin Linde d’Harald Bromberg, psychiatre suédois et créateur du RMT (Rhytmic Movement Training).
  3. Auto-Remodelages mis au point par Peter Blythe, psychologue anglais et popularisés par Sally Goddard au sein de leur institut (The Institut for Neuro-physiological psychology-INPP).
  4. Jeux et activités développés par Jean Ayres(USA), l’auteur de Sensory Integration(Intégration Sensorielle) et activités de sacs de grains créées par Brenda O’Hara d’Australie.
  5. Exercices de renforcements posturaux et musculaires à l’aide d’élastiques, de ballons ou du poids du corps, inspirés des travaux de Christophe Carrio, créateur du CTS (Cross Training System).
  6. Enfin l’IMP utilise des mouvements de Brain Gym ainsi que d’autres techniques d’Éducation Kinesthésique.
3aa0ceb5a2be4793e5c62ecf1cf4fb2ammmmmmmmmmmm

Pin It on Pinterest

Share This